Zan Zan se rapproche "tranquillement" des Açores, plus précisément du port d'Horta sur Faial. Pour la fin de la transat, l'allure est au près avec une mer hachée... Une bière (voire plus) au Peter Café ça se mérite!

Les derniers jours ont éte plutôt agités avec des rafales à 35 noeuds, des creux de 2,5 à 3m très serré. Arrivée prévue jeudi soir ou dans la nuit.

Les filles sont arivées aux Açores. C'est top l'avion mais cela va tellement vite que l'on n'était pas préparées pour le choc thermique. Remettre des chaussettes pour la première fois depuis Octobre, on perd ses réflexes. Bilan : un énorme rhume.

Nous rejoindrons Zan Zan jeudi à Horta sur l'île de Faial. Nous avions le choix entre 40 minutes d'avion et 8 heures de bateau et j'ai choisi sans hésitation le bateau. Après avoir passé 10 mois sur l'eau, à prendre son temps, l'avion s'est décidemment trop violent.

Retour en Europe. Ponta Delgada (île de Sao Miguel) est une ville très agréable, bâtiments historiques, jardins...

P1010048

P1010052

Excellent contact avec les habitants et très bon accueil dans un petit hôtel géré par Patricia, en plein coeur de Ponta Delgada.

On trouve aussi de nombreuses aires de jeux pour les enfants (et rien aux antilles!). Et surtout, on se régale pour pas cher. Soupe de poisson à 3 euros, Fromage locaux à 2 euros, bière pression à moins de 2 euros.... La production locale aux Açores est valorisée : fruits, légumes, viande, poisson, lait, fromage, etc... (et quasi rien aux Antilles!).

P1010055

Une anedocte à l'aéroport de Boston : après 5h d'attente j'avais envie d'une petite bière (normal, non?). Je rentre donc dans un bar de la zone de transit et m'assoie au bar avec Suzanne pour commander une pression (normal, non?). Je me fais virer illico : les enfants n'ont pas le droit de s'asseoir au bar, c'est une loi du Massachussets!!! Sans blague. Même pas consommer, juste s'asseoir... Sont fous ces ricains.

Bon, on s'installe à une table : je me fais virer illico, c'est une table de 4 et nous ne sommes que 2. Bon, on s'installe à une table de 2 avec la carte des boissons. Pas de prix pour les bières, je demande à la serveuse, qui me répond que personne ne demande les prix, mais elle se renseigne tout de même pour moi (trop sympa!) : 8 dollars les 20 cl de Stella Artois. Sans blague!!! Alors pas de bière...Vive les US.

J'ai d'ailleurs failli rester un peu plus longtemps à Saint Martin car sans formulaire ESTA impossible de prendre l'avion pour Boston. Etant donné que nous avions juste une correspondance aux US, je pensais naivement que le formulaire n'était pas demandé.... Et là  je dis encore vive les US. J'ai du donc payer 30 dollars juste pour avoir le privilège d'errer 5 heures dans une zone de transit (la gorge sèche en plus). L'approbation de ma demande d'ESTA est arrivée 5 minutes avant la fin de l'enregistrement... Enorme stress.