Zan Zan m'envoie sa position tous les jours (mise à jour sur le blog) et des infos sur la vie à bord, même si les infos sont plutôt des infos sur la route que je dois étudier en mode macro. Intéressant mais chronophage. L'arrivée est prévue vers le 18. Pour l'instant les conditions sont plutôt tranquilles mais ils vont traverser un front dépressionnaire entre le 13 et le 15, et à l'arrivée les vents tournent Nord. 

Miguel, cuistot et également plume de Zan Zan, résume cette première semaine de mer.

"Après une semaine et la moitié des miles parcourus, Zanzan file petit train vers les Açores. Poséidon s'étant révélé clément jusque là, un front calme nous maintient une mer du même acabit, garnie de vent modéré et de soleil. Alan nous transmet les clés pour faire marcher Zanzan et nous fait découvrir le routage et la météo Nord-Atlantique.
Claudette, plus contemplative et très résistante au soleil, nous sauve des heures les plus chaudes, tandis que je m'active en cambuse pour maintenir le moral des troupes, dur défi suite au niveau laissé par Nolwenn, indispensable équipière-routeuse restée à terre."

 

Du côté des filles, la vie au Grand Case Beach Motel suit son cours entre plage, sieste et météo pour Zan Zan. Le nouvel appareil photo est arrivé : je profite de prendre quelques photos en panorama histoire de donner une idée de notre dernière semaine sous les tropiques. 

003

 

La chambre est grande, que d'espace après 10 mois sur un monocoque de 38 pieds... mais ce n'est pas grand standing... seuls les cafards et les moustiques ont l'air d'apprécier. Avec pour batterie de cuisine, une seule casserole et un micro-ondes, les repas sont bien tristes et surement moins élaborés que sur Zan Zan.

024

 

La petite plage juste en bas du motel est presque toujours déserte, avec juste ce qu'il faut d'ombre. J'ai quand même réussi à prendre mes premiers coups de soleil après 10 mois de voyage...

026