Et voilà... nous y sommes !! De retour en Galice après près d'un an de navigation dans l'Atlantique Nord....

Déjà avant ça, il nous a fallu parcourir les 800 miles entre Sao Miguel et Baiona en Galice. Le départ de Sao Miguel se fait en même temps que Jule et Jan sur Sturmschwalbe. Nous n'allons pas à la même vitesse mais rendez vous est donné à la Corogne.

La fenêtre météo n'était pas idéale mais les fenêtres sont suffisamment rares pour ne pas les laisser passer. Pas beaucoup de vent : nous avons mis 5 jours et demi dont 2 jours de moteur. Avec une bonne fenêtre, nous aurions pu mettre 4 jours.

Une traversée plutôt tranquille... (profitez bien, c'est la dernière!)

 

Pas de vent dit aussi : mer d'huile et superbes couchers de soleil.

blog2

blog3

Même si le vent nous a manqué, Zan Zan aime bien les petits airs et avançait à 5 noeuds avec 6 noeuds de vent. C'est bien d'avoir un bateau rapide et léger.

Retour donc à Baiona après 11 mois... Marina toujours chère et sans grand intérêt, sauf pour les goélands peut être.

blog1

 

Et voilà... nous mettons les pieds sur le continent pour la première fois depuis notre départ vers l'archipel de Madère en Août. Un peu perdus, notre humeur oscille entre la joie d'avoir bouclé cette boucle sans problème majeur, soulagés d'avoir cette dernière grosse nav dernière nous et l'appréhension du retour à une vie de terrien...

Le temps en Galice ces jours-ci est plutôt mitigé (il fait même carrément froid !! ) ce qui nous fait avancer notre retour en Bretagne. Nous regrettons de ne pas pouvoir musarder quelques temps dans les rias de Galice qui offrent de nombreux mouillages abrités, de belles plages. Mais sous la pluie avec 15 degrés c'est moins sympa !!

P1010544

Encore un dernier stop à la Corogne (on adore) pour attendre une fenêtre météo convenable et hop, cap sur Belle Ile. Habitués à avaler du mile, la traversée du Golfe de Gascogne va nous sembler bien courte. Mais il ne faut pas sous estimer la difficulté du Golfe....

A la Corogne nous faisons une petite visite à notre vendeur préféré d'élastique (qui dit se souvenir de notre visite l'an passé... on doute un peu). C'est l'occasion de faire une photo du Aprés : Avant et Après cette année de voyage. Notre puce touche maintenant le niveau 3, n'a plus de tétine et est devenue blondinette...

Suzanne Juillet 2016

P1060259

Suzanne Juillet 2017

P1010539